Que faut-il voir dans cette image?

Christine Portet - © Christian Poulin - Libération

La réponse?

La réponse

Christine Portet - © Christian Poulin - Libération

Ce qu’il fallait voir derrière Christine Portet, ce sont ces bandes noires: les polices de caractères. Pour compose le texte, il fallait installer la police dans la photocomposeuse, puis sélectionner la bonne taille de corps et la largeur de la colonne. À la moindre erreur, il fallait tout re-saisir. C’est Bénédicte Mei (à droite) qui inventa la NDLC, la note de la claviste. Un commentaire caustique ajouté au contenu. Parmi les cibles principales, Alain Gillot-Pétré et sa rubrique météo qui lui vaudrait aujourd’hui une bonne place dans #MeToo. Une autre fois, les pages élections furent truffées de NDLC. Serge July prendra lui même le cutter pour les supprimer des pages. À gauche, Denis Brunetti qui avant d’être reporter fut le seul homme à occuper le poste de claviste.

Un commentaire :