image01
image01
image01

 

Le doigt de Marta 

 

Marta est une petite fille qui aime bien toucher le nez des grandes personnes. Tout le monde trouve cela amusant et répond au geste de Marta en imitant le cri d’un animal.

Marta, n’aime pas aller se coucher. Quand ses parents s’endorment Marta a toujours les yeux grands ouverts. Mais hélas elle n’a plus personne à qui toucher le bout du nez.

Une nuit, ses parents lassé d’attendre qu’elle s’endorme, la prennent dans leur lit Entre papa qui dort d’un côté et maman qui dort de l’autre, Marta joue seule. Elle pointe son doigt en l’air, quand soudain, une lumière blanche éclaire la pièce. Une toute toute petite fée flotte devant Marta.

 

- Saperlipopette, j’ai bien failli tomber, dit la fée qui se pose sur le doigt de Marta

- Excuse-moi d’habitude je dors dans mon lit dans la chambre à côté.

Le plus étonnant n’est pas qu’elle ait vu une fée, mais qu’elle lui réponde!

- Je parle dit Marta, tu comprends ce que je dis?

- Bien sûr je comprends ce que tu dis, qu’il a d’étonnant à cela?

 

Marta pointât son doigt sur le nez de la fée. La fée se mit à rire, d’un tout petit rire car elle n’était qu’une toute toute petite fée.

- C’est comme ça que tu t’amuses en touchant le nez des autres. Je connais plein d’autres jeux. Viens je vais te montrer. Marta et la fée s’envolèrent par la fenêtre, elle survolent les toits de la ville les périphériques, les bois, les champs et se posent près d’un château.

- C’est ici que tu habites? demande Marta.

- Oui c’est ma maison ainsi que celle de mes parents et de toutes mes sœurs.

Et commence pour Marta toute une série de jeux. À colin-maillard au milieu des fées virevoltantes, à cache-cache dans les pièces du château, au tir à la corde Marta seule contre plusieurs fées. Le temps passe si vite que la nuit va bientôt se terminer.

 

- Il va faire jour dit la fée à Marta. Il faut que tu rentres dans ta maison.

Marta secoua la tête pour dire non

- Tu reviendras je te le promets.

Elles s’envolèrent vers la maison de Marta. La fée déposa Marta entre ses deux parents. Et Marta s’endormit. Le réveil sonna,

Les parents encore à moitié endormis se levèrent.

- J’ai mal dormi cette nuit. J’ai rêvé que Marta parlait dit le papa

- Quel drôle de rêve dit la maman. Je n’ai pas bien dormi non plus et j’ai eu froid. Je croyais avoir fermer la fenêtre!